Composition d’un drone : Les moteurs

0 Partages

Il existe 2 types de moteurs : les moteurs dit « brushed »(avec balais) et les « brushless »(sans balais) qui sont les plus utilisés.

Les moteurs « brushed »

Les moteurs « brushed » (avec balais) sont généralement utilisés sur les drones de type « jouets » ou des nano-racers (moins de 100 mm). Ils ne coûtent pas grand chose, sont légers mais s’usent très rapidement.

La désignations de ces moteurs sont faite  en générale par rapport au diamètre et la longueur du moteur. Exemple : moteur 8520 = diamètre 8,5 mm et longueur 20 mm.

Les moteurs « brushless »

Les moteurs « brushless » (moteurs sans balai) sont bien plus puissant et ont un bien meilleur rendement que les « brushed », ils sont aussi plus résistants, mais en contrepartie, ils sont aussi plus lourds.

La désignation d’un moteur se fait grâce à 2 caractéristiques : la taille de son stator et son kV (vitesse de rotation pour 1 Volt, à vide). Exemple : moteur 2306 2300kV = diamètre du stator 23 mm, longueur du stator 6 mm et vitesse de rotation de 2300 kV.

Plus la taille du stator du moteur est grande et plus le moteur aura de couple.

Le kV permet de définir la vitesse max de rotation du moteur en fonction de la tension de la batterie. Exemple : pour une batterie 3S (3 cellules de 3.7 Volts) et un moteur de 2300kV : 11,1 x 2300 = 25530 tr/min

Il faut savoir que plus un moteur va tourner vite et plus l’hélice sera petite. Un moteur de drone Racer de plus de 2000kV aura une hélice de 4, 5 ou 6 pouces alors qu’un drone de prise de vue (ex : Dji Phantom) avec un moteur d’environ 900kV aura une hélice de 8, 9 ou 10 pouces.

Les moteurs ne tournant pas dans le même sens sur un drone, pour un quadrirotor, il faut 2 moteurs CW (sens horaire) et 2 moteursCCW (sens anti-horaire). Si rien n’est précisé prendre 4 moteurs identiques, une inversion des fils moteurs lors de l’installation permettra de les faire changer de sens de rotation.

Comment choisir ses moteurs ?

Le choix des moteurs se fait en parallèle du choix de la batterie et des hélices. Pour cela il faut s’aider des tableau de caractéristiques des moteurs fourni par le constructeur.

Il faut faire attention a ce que le châssis soit compatible avec le diamètre et les fixations du moteur (voir les fiches techniques).

Ma sélection

En cours de rédaction

La suite du guide

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *